• Informations personnelles

  • Civilité
    Homme
  • A propos de moi
    Passionné de cinema, il participe à plusieurs stages de réalisation avec Daniele Ciprì et Franco Maresco (1993), Raoul Ruiz (1994), Abbas Kiarostami (1996), Wiseman, Johan Van der Keuken, ecc. Après un diplôme d’ingénieur en électronique obtenu à l’Université de Palerme, en 1997 Salvo s’établit à Paris pour travailler dans l'audiovisuel comme réalisateur (Epinoia, One Planet, Zalea TV, Cinico Cinema) et également, dans l'audiovisuel, comme ingénieur (CMC-LVT, Multithématiques, VCF, Imagine, Kinomai, Artsum), formateur (IIFA, Canal+, France3, France2, Université de Nantes, Val de France) et comme traducteur (CMC, Festival de Venise, Université de Bologne).
    Il a ainsi mené un double parcours professionnel dans le monde de l'audiovisuel, mêlant à la fois ses aspects techniques (ingénieur, expert en post-production, traducteur, formateur et monteur) et artistiques dans la réalisation de projets documentaires, souvent de manière indépendante.

    Dans son parcours se croisent plusieurs éléments dont il cherche à trouver un équilibre fusionnel dynamique :
    la technologie de son cursus d’ingénieur, la passion pour le cinéma qui le pousse à réaliser plusieurs documentaires, un militantisme écologique qui le fait participer au mouvement Zero Waste en Italie et en France et même une certaine dose d’entrepreneuriat qui l’incite à créer Epinoia, une structure de production audiovisuelle. Il est actif dans le monde associatif et des startups. Du 2005 jusqu’à sa fermeture en 2007, il participe au projet de media libre Zalea TV, télévision nationale indépendante. Il est membre de Zero Waste France, depuis le 2011, et en 2014 il rejoint son CA.
    Après la musique [Claudio Lolli : quand la musique nous sauve la vie] et la politique [Sans Crier Gare, Un monde sans mafia], en passant par le Patrimoine Culturel Immatériel [Des canaux et des hommes], son sujet de prédilection devient l’environnement et notamment les déchets [La croisière des peaux de banane, Fenêtre sur déchets]

    Depuis quelques années, il se consacre principalement à son travail de réalisateur et de monteur. Ses créations ont reçu différents prix internationaux. L'audiovisuel est pour lui un formidable moyen de diffusion des idées qui l'animent et des engagements qui le passionnent.

    Partager ces activités au sein d'un groupe comme Coopetic est l'évolution naturelle de son parcours.