Agnes Cebotariovaite, commerciale et consultante en stratégie commerciale, marketing et communication.

« Je suis commerciale et consultante en stratégie commerciale, marketing et communication. J’ai intégré la coopérative en 2017 et depuis j’y développe mon activité de commerciale. En effet, mon rôle est d’apporter mon aide à des entreprises pour gagner de nouveaux marchés.  La valeur ajoutée de mon service est de permettre à mon client de pratiquer les bonnes méthodes pour cibler un marché et le gagner. C’est un travail d’équipe car j’assure une partie commerciale terrain lors du test de lancement du produit ou en tant que support du projet.

Mes compétences commerciales, de marketing et de communication me permettent de proposer des solutions sur mesure (accompagnement sur la gestion budgétaire, les stratégies à employer, le positionnement de l’entreprise, la mise en relation avec le réseau d’acheteurs, etc.) et de sécuriser la clientèle de mes clients sur le marché français ou sur les autres pays européens.

Je positionne la marque au bon endroit. Ma philosophie est de promouvoir le made in France, made in Europe mais également de promouvoir l’innovation et la créativité de plusieurs secteurs qui m’intéressent tels que le textile, le cosmétique, le tourisme, l’agroalimentaire, le médical, le cyber-sécurité, la R&D…

J’exerce mon activité sur plusieurs secteurs pour plusieurs raisons. La première raison c’est qu’un secteur peut se retrouver en période de crise comme c’est déjà arrivé lors de l’embargo russe sur les produits laitiers et le secteur agroalimentaire a connu une grande crise en 2016.

La deuxième c’est de trouver les secteurs qui ont besoin de mon support. La troisième - il s’agit des secteurs stratégiques pour l’Europe et la France (la France est un grand exportateur de vins, produits cosmétiques et textiles) et je bénéficie du support des ambassades de nombreux pays européens ainsi que les partenaires français notamment pour le domaine médical. La quatrième raison est purement technique car les contrats de représentations sont souvent contraignants et les accords de confidentialité et partage des listes commerciales des clients ne permettent pas de représenter en même temps les deux sociétés qui fabriquent le même type de produits.

La cinquième raison c’est un choix personnel qui me permet d’élargir mon expérience dans plusieurs secteurs, les comparer et combiner les savoir-faire entre eux. Je peux combiner le secteur agroalimentaire avec mes connaissances dans le domaine médical, le tourisme avec l’agroalimentaire, le secteur cyber-sécurité pratiquement avec tous les secteurs. Le développement dans le tourisme peut booster les ventes du vin, le médical peut être utile pour faire des tests de conformité dans le domaine agroalimentaire, je peux combiner le textile avec le secteur des cosmétiques dans le domaine du spa par exemple car les besoins des acheteurs peuvent se croiser.

J’élabore une offre sur mesure destinée en interne aux Coopeticiens pour leur permettre de sécuriser les affaires, travailler sur leur stratégie commerciale et de booster les ventes.

En ce moment, je suis actuellement en train de me perfectionner sur la cyber-sécurité et la protection des données. J’animerai d’ailleurs un atelier début avril auprès des Coopeticiens pour identifier les sources des risques et mettre en place des solutions dans le domaine de la cyber-sécurité. En effet la menace grandit tous les jours pour les entreprises et les particuliers, tout type d’entreprise est exposé, les risques sont omniprésents. »

Log In or Sign Up